Accueil

Bienvenue, amis plus ou moins décroissants !

Le groupe Décroissance Gironde a été créé en 2016 dans l’esprit du processus de création d’une maison commune des décroissants (http://processus-decroissance.xyz/). A la suite d’un appel, une trentaine de personnes nous ont rejoints et ont participé aux premières réunions 

Ce site à pour but de faire connaître les activités du groupe. Nous y publierons l’activité du groupe, un agenda des réunions et des actions. Nous essayerons d’être le relais des initiatives d’autres groupes locaux ayant des idées et pratiques décroissantes. Nous y donnerons des références de lectures ou d’actualités qui nous semblent importantes.

Nous y rajouterons également un forum pour ceux qui auront déjà participé à nos réunions.

Ce site est tout jeune, merci d’être indulgent.

Décroissance ou barbarie ?
« Celui qui croit qu’une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est un fou, ou un économiste ». Kenneth Boulding
La décroissance ne peut qu’être une décroissance de l’accumulation, de l’exploitation et de la prédation et donc du capitalisme. La décroissance n’est pas une croissance négative. Il convient plutôt de parler d’ « a-croissance » comme on parle d’athéisme. Il s’agit d’abandonner une foi ou une religion dans laquelle nous baignons quotidiennement …
Quand bien même les périls sociaux et environnementaux ne menaceraient pas, il s’agit de retrouver le sens de nos vies en nous libérant des outils d’asservissements à l’économie reine : la concurrence, la marchandisation du monde, l’addiction à la consommation, l’adaptation au techno-scientisme, l’aliénation au travail salarié ….
Il ne s’agit pas de choisir entre croissance ou décroissance mais bien entre « une décroissance volontaire et démocratique » ou une « récession subie et oligarchique ». Il n’y a qu’une solution pour que la récession ne s’apparente pas à la barbarie, c’est de faire un pas de côté, de changer de paradigme et de décoloniser nos imaginaires.
En effet, la crise économique est avant tout le révélateur de l’impasse politique, culturelle, philosophique et spirituelle dans laquelle s’enfonce notre civilisation.
Quelques références citées : Serge Latouche, Paul Ariès, le collectif « manifeste pour un projet de décroissance » éditions Utopia …
Si vous souhaitez poursuivre la réflexion , vous pouvez contacter le collectif « décroissance 33 » via le formulaire de contact