Charte du groupe décroissance Gironde

Cette Charte est en cours d’élaboration. Le dernier groupe de travail a eu lieu le 6 décembre 2016 :

Charte 6 décembre 2016
Cette charte a vocation à être distribuée à tous les membres du groupe décroissance Gironde.
Tous les membres du groupe s’engagent à respecter les principes de cette charte.

Pourquoi la décroissance ?

La décroissance propose de sortir de la société de croissance ; celle qui s’est construite au service de la croissance du PIB et de la religion de l’économie.
Nous pensons que la société de croissance est à l’origine de la crise multi-dimensionnelle « qui éprouve l’humanité » :
  • L’effondrement environnemental (dérèglement climatique, crise de la biodiversité et altération des écosystèmes, diminution et appauvrissement des ressources naturelles).
  • La crise sociale (montée des inégalités, crise de la dette et du système financier).
  • La crise politique et démocratique (désaffection et dérive de la démocratie représentative).
  • La crise de la personne humaine (perte de sens, délitement des liens sociaux).
La société de croissance n’est ni soutenable ni souhaitable, il faut en sortir. C’est le sens de la décroissance : réfléchir ensemble à de nouveaux projets de société soutenables et souhaitables.

Qu’est-ce que la décroissance ?

C’est un trajet politique, c’est-à-dire une transition, une parenthèse entre le monde de la croissance et les autreS mondeS dont nous rêvons.
C’est une étape intermédiaire : le trajet pour passer de ce que nous rejetons à ce que nous projetons.
Ce que nous rejetons : capitalisme, libéralisme, productivisme, industrialisme, consumérisme, extractivisme, économisme, illusion du progrès technologique, transhumanisme…
La décroissance est une philosophie politique :
  • elle propose une critique généraliste (« systémique ») du monde et de la société ans lesquels nous vivons
  • elle impose d’accepter et de poser des limites, des limites basses pour assurer à chacun de bien vivre et des limites hautes permettant de préserver les équilibres biologiques sur Terre

Vers quelle société voulons-nous aller ?         

  • Une société consciente des limites de notre environnement, qui développe une sobriété joyeuse, qui recentre les humains sur leurs besoins fondamentaux, matériels mais aussi relationnels
  • Une société qui promeuve l’autonomie des groupes humains et des individus qui les composent, en leur permettant de choisir leur vie, dans des systèmes relationnels « à taille humaine » : relocalisation des circuits de production et de consommation, des interdépendances raisonnées et choisies, …
  • Une société plus égalitaire, dégagée du capitalisme, visant la réappropriation des biens communs (eau, graines, génome, …), basée sur le respect de ces biens communs, sans pillage par quelques-uns
  • Une société démocratique qui questionne les modes actuels de représentation et repense son fonctionnement
  • Une société fondée sur le partage, le don, l’entraide, le respect et la prise en compte de l’autre, l’acceptation des différences, le plaisir.

Comment y parvenir ?

La base du fonctionnement du groupe est une réunion mensuelle qui est le lieu de prise de décision.
La forme que revêt notre mouvement :
Le mouvement de la décroissance Gironde n’a pas la volonté de se regrouper en association loi 1901, ni sous toute autre structure contraignante. Par conséquent aucune contrainte ne saurait être imposée, c’est par la richesse de chacun que le mouvement tirera sa force et apportera aux autres membres le plaisir de s’informer, de faire, de s’investir.
Les principes de fonctionnement du groupe sont :
  • La distribution tournante des rôles
  • En séance (le maître du temps, l’animateur, le distributeur de parole, la « scruteuse » ou le « scruteur » d’ambiance … ),
  • Lorsque le groupe décide de mener des actions on met en place un « qui fait quoi » et on incitera le plus grand nombre des membres à assumer un rôle dans la réalisation de ces actions.
  • La prise de décision au consensus : l’application de la décision au consensus est telle qu’elle est décrite dans le document joint à cette charte
  • La communication non violente :
  • aucune attaque à la personne
  • rester sur les ressentis et les arguments
  • La mémoire du groupe
  • les comptes-rendus des réunions validées par le groupe
  • la relecture du compte-rendu validé en début de réunion
  • Des participations financières pourront être demandées selon les décisions d’actions et les projets.

Les actions

Tout membre du groupe est légitime pour porter la parole décidée en groupe, en respectant les principes de cette charte.
On reste ouvert à tout type d’actions qui respectent la non violence et les principes de édictés dans cette charte y compris des actions de désobéissance civile.
Actions, liens avec les autres luttes (projets inutiles, associations locales,…)
Le groupe décroissance gironde a vocation à participer à la convergence des luttes en se rapprochant des organisations partageant nos valeurs.
Un des objectifs du groupe est d’enrichir sa réflexion par les lectures et les rencontres dans une volonté d’ouverture.

L’aspect politique :  

Nous n’avons pas vocation à devenir un parti politique.
Pour autant, sans que ce soit un objectif, le groupe décroissance ne s’interdit pas une présence aux élections.

Les modalités d’actions non exhaustives

  •         Informer
  •         Constructions théoriques
  •         Revendiquer/manifester
  •         Boycotter
  •         Saboter
  •         Jouer avec la légalité
  •         Se relier/partager
  •         Dénoncer
  •         Chercher des lieux
  •         Construire des alternatives
  •         Etre solidaire
  •         Education populaire
  •         Diffuser les connaissances
  •         Partager …