Synthèse des réunions du 20 avril, du 8 juin et du 13 juillet 2016

LES STATUTS DU GROUPE 

  • Il a été fait, pour l’instant, le choix de ne pas créer une association : ni engagement ni adhésion. Dans un premier temps, si nous avons des dépenses à réaliser, nous pourrons faire tourner un chapeau.
  • Notre groupe n’a pas vocation à fédérer d’autres mouvements déjà existants, mais à donner de la visibilité aux idées de la décroissance. La participation  au groupe peut rester fluide (en fonction des disponibilités, des motivations…).
  • Le lieu de la réunion plénière (Une fois par mois) n’est pas fixe. Il sera choisi en fonction des disponibilités. Idées →  bars associatifs (Le Samovar, Le PetitGrain, La Partagerie…), associations (MNE, Maison écocitoyenne…), sur les quais…

Modalités de prise de décision :

Les décisions sont prises au consensus. Lors des réunions plénières, différents rôles sont choisis par les participants pour faciliter le bon déroulement : facilitateur-euse, scripte, maître-sse du temps…

Quatre axes de questionnement concernant la formation d’un groupe de décroissant-e-s en Gironde ont été déterminés suite aux propositions des participant-e-s à la première réunion :

→ Quels moyens de diffusion, d’information pour la Décroissance en Gironde ?

→ Questionnement sur les idées de la décroissance

→ Quelles actions concrètes mettre en place ?

→ Quelles modalités politiques et théoriques pour la décroissance

Huit groupes de travail se sont formés à partir des réflexions issues de ces questionnements. Chacun-e choisit de participer à un ou à plusieurs groupes de travail et peut rejoindre un groupe « en cours de route ». Chaque groupe fera un retour de son travail en réunion plénière.

LES GROUPES DE TRAVAIL

→ Rédaction d’une charte 

Il s’agira de définir les valeurs et les objectifs du groupe. On pourra s’inspirer des idées des groupes existants voire de la charte en cours d’élaboration par le mouvement national de regroupement des groupes décroissants, mais il sera souhaitable que cette charte soit propre au groupe local.

→ Communication interne et externe

Un site internet a été créé. Une liste de discussion a été créée. Une feuille de présentation du groupe est en projet.

Alimentation, agriculture et santé 

En cours d’élaboration …

Économie / fiscalité, social, habitat, énergie, transport 

En cours d’élaboration …

→ Théorie, histoire, culture, technique (numérique, transhumanisme, nanotechnologies…)

Une liste de livres, de revues, de sites internet… est déjà mise à disposition par un participant sur le site. Chacun est invité à enrichir cette liste.

→ Travail / activité 

L’idée d’une soirée arpentage autour du travail a été émise. Il reste à choisir le livre à « partager » (« Travailler 2 heures par jour » a été suggéré).

→ Politique, élections

En cours d’élaboration …

→ Pollutions, changement climatique

En cours d’élaboration …

POUR LES PROCHAINES RÉUNIONS,

quelques points sont d’ores et déjà à l’ordre du jour :

– Définir ce qu’est la décroissance (pour chacun d’entre nous, pour le groupe…)

– Faire un état des lieux de la décroissance et en faire une synthèse collective

– Mettre au point une feuille de présentation du groupe décroissance

– Organisation d’une conférence ? L’idée est d’inviter un intervenant pour débattre autour d’un sujet au cœur de la décroissance. 1ères idées évoquées : Pablo Sevigne, auteur du livre « Comment tout peut s’effondrer », Paul Ariès, Frédéric Rodier (?), François Bouchet, les auteurs du livre « le progrès m’a tué »… Si le format de la conférence ne convient pas  (trop cher, trop compliqué…), on peut organiser la projection d’un film suivi d’un débat.

QUELQUES ACTIONS EN COURS

→ Soutien aux ZAD :

Nous soutenons l’opposition au projet de golf de la Plantation à Villenave d’Ornon

– De Notre Dame des Landes à Villenave D’Ornon, réinventer la démocratie avec les ZAD :

Proposition faite par le collectif décroissance 33 de la co-organisation par l’ensemble des citoyens, collectifs, associations, syndicats, partis politiques girondins… qui soutiennent ces initiatives citoyennes, d’une soirée ou d’une demi-journée en septembre avant la mobilisation de NDDL sur le week-end des 8 et 9 octobre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *